Nostalgie ou non?


Quand j’étais enfant, j’allais me louer des cassettes Nintendo au dépanneur. Tellement souvent que les employés se souvenaient de mon numéro d’abonné par cœur.

Quand j’étais ado, j’allais au dépanneur au coin de la rue toutes les semaines pour louer un film d’horreur.

Quand j’étais jeune adulte, j’allais au club vidéo pour louer deux ou trois films à pour écouter en amoureux avec ma douce.

Mais quand j’étais enfant, j’avais aussi un rêve. Celui de voir tous les films que je voulais sans avoir à me déplacer, avec un dispositif qui permet de sélectionner une œuvre dans une librairie presque infinie. Je me souviens d’avoir proposé l’idée à mes amis. Une banque de films et de jeux que je pourrais utiliser à ma guise comme dans un film de science-fiction!

C’est bien triste de voir le monde changer, mais j’aime ça vivre en science-fiction.

Vivre mon rêve d’enfant.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire