Top 5 musical 2013, métal et weird

Dans ma playlist de 2013, il y avait 61 albums. Pourtant, ça a été facile de sortir un top 5. Voici :

1. The Spider Hole, Royal Spend

Cinq ans après le fantastique Vainglorious, The Spider Hole récidive avec Royal Spend, encore une fois un heureux mélange, de rock, de boogie, de goth, de déprime, d'humour et d'ironie. Si vous en avez entendu parler, c'est probablement de ma bouche. Sinon, allez découvrir ce groupe immédiatement.

2. Watain, The wild hunt

Comme il a tourné cet album! C'est surtout de la faute de la chanson "They rode on", une méga balade de la mort (ma toune de l'année). Quand un groupe de black métal crasseux décide de faire une balade, ça a du power en steind'beu. Et l'histoire racontée par cette chanson est une excellente histoire d'horreur. Mais il n'y a pas que ça sur cet album, une sublime alternance de violence extrême et de lenteur, le tout enveloppé dans un intense voile de ténèbres.

3 . Avatarium, Avatarium

Une surprise! De la musique qui sonne comme du vieux Black Sabbath, mais avec, à la voix, une femme à la voix sublime. Les paroles sont à la limite du cute, mais elles sont bien écrites et ça rachète magnifiquement la chose. À mettre dans toutes les oreilles.

4. Vulture Industries, The Tower

Un gros feeling steampunk sur cet album de métal/rock avant-gardiste. Une belle évolution pour ce groupe qui se démarque avec ce nouvel opus. Le son de ce nouvel album n'est pas si loin de The Spider Hole, en plus lourd. "You know the dead won't mind..."

5. Regarde les hommes tomber, Regarde les hommes tomber

Le label français Les acteurs de l'ombre a fessé fort cette année avec les nouveaux Pensées nocturnes (le très particulier et victorien Nom d'une pipe!) et Way to end (le très sombre Various shades of black), mais c'est Regarde les hommes tomber qui m'a le plus marqué. Sombre, lourd. Un plaisir noir à la frontière du doom et du black.

Une belle liste éclectique! J'aurai sûrement autre chose à dire sur la musique de 2013 d'ici quelque temps...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire