Horreur à Montréal!

Cette fin de semaine, je serai au Congrès Boréal pour parler d'horreur et lancer le nouveau projet de La Maison des viscères: une campagne de financement au profit de la Fondation pour l'alphabétisation. Vous avez aimé l'illustration de Exodes? Vous avez aujourd'hui l'opportunité d'acheter l'aquarelle originale ou des reproductions de l'oeuvre de Yannick Bouchard. Voyez les détails sur www.visceres.com.


Vendredi soir à 19h, je participerai à la table ronde "Autopsie de la littérature d’horreur québécoise" en compagnie d'Ariane Gélinas (Animatrice), d'Edouard H. Bond, Frédérick Durand et Jonathan Reynolds. Je n'ai aucun doute que ce sera une discussion animée!

Peu d’auteurs québécois se prétendent clairement rattachés au genre de l’horreur. Pourtant, plusieurs le pratiquent dans leurs livres, parfois sous le couvert d’autres genres de l’imaginaire, comme le fantastique. Qu’en est-il de cette réticence à mettre la littérature d’horreur de l’avant? Pourquoi les tentatives éditoriales dans le genre sont-elles si peu nombreuses? Auteurs, éditeurs et fervents de littératures horrifiques nous entretiennent de leur passion pour cette littérature parfois « mal-aimée ».

Au plaisir de vous voir au Congrès Boréal!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire