Yo Joe Cobra !


Pour profiter de G.I. Joe, il faut se mettre dans un certain état d'esprit. Il faut être prêt à laisser tomber toute considération de réalisme et faire fi de toute aberration scientifique. Il faut sourire de toutes les péripéties invraisemblables et accepter les rebondissements les plus extrêmes. Il faut se concentrer sur l'essence et, surtout, sur ce qui se passe derrière les rideaux.

Qu'est-ce que je veux dire ?

Ce qui se passe à l'écran n'est qu'une façade pour ce qui se passe derrière. Je suis fan de G.I. Joe pour la même raison que j'adore les romans de Jean-Jacques Pelletier ou de George R. R. Martin. Ces mondes n'ont pas du tout la même ambiance, mais dans tous les cas c'est ce qui se passe dans les coulisses qui a le plus d'importance, pas les apparences.

Et puis, oubliez les Joes. Plusieurs de ces personnages ont une histoire riche, mais ce n'est pas eux qui rendent cet univers si fascinant. C'est plutôt du côté de Cobra que l'on doit tourner son attention. L'intérêt est que plusieurs des hauts dirigeants de Cobra ont des motivations différentes, voire divergentes. C'est souvent pour cela que les plans de Cobra échouent, mais c'est surtout pour cela que j'aime G.I. Joe !

Certains ont critiqué le film G.I. Joe : The Rise of Cobra en disant que l'histoire était ténue. Ce n'est pas tout à fait faux si on ne considère que la suite de scènes d'action extrêmes qui constituent le film. Mais, si on observe le film du point de vue de James McCullen (le vendeur d'armes aussi connu sous le nom de Destro) ou du Commandant Cobra, on peut voir deux plans qui ce chevauchent mais qui diffèrent amplement dans leur envergure. C'est ce que j'adore dans G.I. Joe.

Pour ceux qui veulent plus de G.I. Joe, je recommande les nouvelles séries de comic book chez IDW (G.I. Joe, mais surtout G.I. Joe Origin et G.I. Joe Cobra). IDW réédite aussi la série originale de Marvel écrite par Larry Hama dans Classic G.I. Joe. La série G.I. Joe publiée de 2000 à 2008 par Devils Due Publishing est aussi disponible en Trade Paper Back. J'avais adoré cette série puisqu'elle était centrée sur l'espionnage plutôt que sur les péripéties. Malheureusement, tous ces comics ne sont pas pour l'instant disponibles en français.

Une autre ressource indispensable pour les fans est G.I. Joe vs. Cobra: The Essential Guide, le seul guide sur G.I. Joe dont vous aurez besoin.

Finalement, c'est avec un bonheur juvénile que vous découvrirez des figurines G.I. Joe dans des magasins comme Toys'R'Us, Walmart, Zellers et, pour les importations américaines, à la boutique l'imaginaire.

Cobraaaaaaaaaaaa !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire