Retour sur Boréal ; Le rôle du fanzinat au Québec

Il y a plusieurs fanzines sur la science-fiction, le fantasy et l'horreur au Québec. À Boréal, j'ai pu retrouver Brin d'éternité, Clair/Obscur, Nocturne et le nouveau-né, Asile. J'ai profité de l'occasion pour en acheter quelques-uns. Je vous promets des critiques, mais j'ai déjà beaucoup de lectures sur la table, alors ça risque de prendre un peu de temps avant que je me mette à la lecture de ces fanzines.

Le sujet de la poésie dans les fanzines a aussi été abordé. Maintenant, tout le monde sait que je ne suis pas un fan de poésie ! Oui, j'ai osé proposer de reléguer la poésie aux coins de pages inutilisés, de les utiliser pour remplacer des illustrations. Quand même, j'adore la poésie de Poe, de Lovecraft (je ne peux renier Les fungi de Yuggoth) et des poètes maudits. Je vous avoue aussi que j'ai écrit de la poésie médiocre quand j'étais au cégep. Si j'ai assez de commentaires d'assez de lecteurs différents, je vais publier ici-même un ou deux de ces sordides poèmes gothiques de piètre qualité. Sinon, ça restera mon jardin secret.

J'espère que ça restera mon jardin secret...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire