Morlante, de Stéphane Dompierre

J'ai terminé ce roman ce matin, et ma seule envie était de le recommencer. C'est savoureux, sanglant, érotique et drôle à s'en esclaffer, même en public. Une histoire de pirates remplie d'anachronismes, de réflexions sur l'écriture et de personnages vraiment bien typés. L'image d'une pirate sexy se battant sans pantalons reste imprégnée dans ma mémoire. Et le personnage principal, Morlante, écrivain et combattant à la machette, est loin d'être le cliché que l'on pourrait imaginer. J'espère qu'une suite suivra - totologiquement - bientôt.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire