Variations endogènes, de Karoline Georges

On commence la lecture en se laissant porter par une douce perversité, puis, en quelques mots, Karoline Georges nous envoie un bon coup de poing sur la gueule. Et ça s'enchaîne comme ça, nouvelle après nouvelle, alors que l'auteure nous présente des personnages dont on ne découvre souvent la motivation qu'à la fin de chacun de textes. Malgré la violence, l'ironie et la perversion sous-jacente, tout se joue en subtilité. Même les idées revisitées semblent neuves sous cette plume acérée. Des chutes qui pourraient paraître éculées chez d'autres auteurs prennent ici une consistance et une profondeur rare, qui m'a fasciné du début à la fin. Une auteure à découvrir. Publié chez Alto.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire