Métal 2012, deuxième partie

Voici quelques suggestions musicales issues de 2012.
  • Daylight dies, A frail becoming. Dès les premières notes, on sait qu'on écoute Daylight Dies. Leur doom caractéristique n'innove pas, mais leur son unique rend cet album agréable d'écoute.
  • Enslaved, Riitiir. Enslaved ne se réinvente pas avec cet album, mais au fil des écoutes on découvre leur excellent métal avant-gardiste
  • Moonspell, Alpha noir/Omega white. Un album double. Alpha noir est un peu plus hard, Omega white plus gothique. J'ai adoré.
  • My dying bride, A map of our failures. C'est du My dying bride, que dire de plus?
  • Swallow the sun, Emerald forest and the blackbird. Un album fleuve de métal gothique à saveur doom. Très bon. 
  • Therion, Les fleurs du mal. Nom d'un chien! Therion reprend de vieilles chansons françaises. Déstabilisant au début, mais excellent.
  • The 69 Eyes, X. Goth rock superficiel, mais combien accrocheur. "I know what you did, I still know what you did, last summer."
  • Tiamat, The scarred people. Un bon album de Tiamat. Peut-être pas le meilleur, mais il se laisse écouter avec plaisir.
  • Troglodytes, Don't go into the woods. Death qui parle d'humanoïdes simiesques tueurs. Comment résister? La musique est un peu plus proche du death classique que sur leur premier album. L'ambiance est un peu moins bonne.
  • Aurelio Voltaire, Bitrektual. Pas du métal, mais un chansonnier gothique. Plusieurs chansons de cet album avaient déjà été sur d'autres albums. M'a laissé un peu froid parce que je connaissais la moitié des chansons. Amateurs de Star Trek, Star Wars ou Dr Who, ça va planter un sourire dans votre face.
Mon top 5 de 2012 est toujours disponible ici.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire