Croc VS gator

Comme je l'avais prédit, j'alimente peu ce blogue ces jours-ci. Par contre, je n'ai pas cessé de lire. Et j'ai lu des livres fascinants et terrifiants au cours des dernières semaines. Sans en faire des commentaires très étoffés, voici quelques mots sur deux lectures récentes. Ils sont disponibles en électrolivre, alors pas besoin de sortir de chez vous pour vous les procurer.

Le livre le plus merveilleux que j'ai lu en début d'année est sans doute The adventures of Mr. Maximillian Bacchus and this travelling circus, de Clive Barker. Ce n'est pas un nouveau roman, mais plutôt un des premiers livres que Barker a écrit et qui n'a été publié que récemment, en édition limitée. Heureusement, il est maintenant disponible en électrolive. Même si Barker était peu expérimenté quand il a écrit Bacchus, on trouve dans ce livre toute la magie et l'ampleur mythologique de romans comme Imagica ou Weaveworld, dans le contexte improbable d'un cirque ambulant. Le livre met en vedette un clown dépressif, un crocodile froussard et un amoureux transi...

Si vous voulez me vendre des livres, c'est facile, vous n'avez qu'à m'offrir un bundle à rabais. L'électrolivre Dark Dixie II, de Ronald Kelly, était vendu avec son roman Hell Hollow, pour 6.99$. Je n'ai pas pu résister, et j'ai bien fait. Dark Dixie II est un recueil de nouvelles d'horreur se déroulant dans le sud des États-Unis. Ce qui m'a surpris, c'est que ces histoires étaient presque toutes à chute. Mettant en vedette des araignées sanguinaires, des alligators géants et des créatures d'outre-tombe, Dark Dixie II fut un plaisir à lire, et une leçon de littérature. Vous voulez comprendre comment écrire d'excellentes histoires à chute? Lisez Dark Dixie II. La structure des histoires est un peu redondante, mais la formule fonctionne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire