Le dernier discours de Reed Richards

Quand Jonathan Hickman a pris la barre de la bande dessinée Fantastic Four, je m'attendais à un produit de qualité avec la signature Hickman, c'est-à-dire un fond sociologique et scientifique. Même en considérant cela, je ne m'attendais pas à ce que j'ai lu dans les quelques premières pages du numéro 579.

Reed Richard, aussi connu sous le nom de M. Fantastique ou d'homme élastique, présente le discours de clôture du congrès Singularity 2010. Quatre pages intenses où il critique avec véhémence la courte vision de scientifiques devenus vieux, ceux qui étaient à la pointe de la pensée visionnaire quelques années plus tôt. Les vieux vieillissent et se ramollissent, laissant derrière eux leur esprit fonceur et innovateur. Ils ne pensent plus à conquérir le futur, mais à conserver leurs acquis. Quelle critique superbe de la science et, d'un point de vue plus large, de notre société en général, qui est trop souvent menée par des gens dont la vision se résume au moment présent et au maintien du statu quo. Chapeau Hickman!
"The future of man is not here... It is out there."  -- Reed Richards
Ce qui est encore plus fantastique, c'est que ces quatre pages sont disponibles sur le site de Marvel Comics.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire