The descent, de Jeff Long

Et si l'Enfer, Lucifer et les démons étaient inspirés de la réalité. Et si, sous la terre, des tunnels bien réels s'étendaient à travers la planète, peuplés par des créatures déformées et bestiales, mais parentes avec les humains. Et si l'homme, avide de conquêtes, d'aventures et d'espaces, lançait une expédition pour explorer ces tunnels.

La découverte de ce monde sous-terrain et son exploration sont décrits dans le roman The descent, de Jeff Long. Roman d'horreur et d'aventure, le récit débute avec une expédition de spéléologie amateure qui tourne mal. Puis, un raid militaire dans en Bosnie révèle les premiers tunnels. S'ensuit une série de découvertes qui révèlent l'étendue de ce dédale sous-terrain. On peut littéralement parcourir la Terre sans remonter à la surface.

The descent est un roman épique qui fait rêver de mondes sous-terrains et d'aventures colonisatrices. L'auteur explore de façon fort convaincante la réaction du monde à cette découverte et décrit un empire sous-terrain réaliste. Malgré certaines sections un peu plus lentes et certains passages assez techniques, le roman fait rêver à la fois de métaphysique (l'existence d'un Enfer sous terre) et de choses plus terrestres. Une lecture fascinante que j'ai adorée.

Long a publié une suite intitulée Deeper, que je ne peux commenter pour l'instant. L'auteur parle de son roman sur son site Web. Notez que le roman n'a rien à voir avec le film d'horreur The descent, dont l'intérêt était surtout visuel.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire